Retour sur l’étude « Réseaux de capteurs sans fils »

04 juin 2019

Retour sur l’étude « Réseaux de capteurs sans fils »

Trois caractéristiques concourent à la diffusion rapide des capteurs sans fils en agriculture, pour l’environnement : faible coût, maillage spatial et fréquence temporelle des mesures.

Plusieurs réseaux de capteurs sans fil (RCSF) sont déjà déployés aujourd’hui par des coopératives agricoles dans plusieurs départements, également dans certains quartiers urbains afin de mesurer les îlots de chaleur.

Selon l’étude du CVT AllEnvi, les secteurs de l’automatisation industrielle, de la domotique et de la santé représentent 40% des marchés d’application pour les RCSF, tandis que l’agriculture et l’environnement, représentent un peu plus de 8%.

Le faible coût des RSCF profite aussi à la recherche, qui s’est emparée de ces outils pour améliorer connaissances et modèles scientifiques. Étant déployés ad hoc, les données qu’ils génèrent possèdent une information représentative du problème à résoudre, ce qui est précieux pour la pertinence des résultats.

La tendance est plutôt à l’acquisition de données indépendamment du matériel implanté. Les RCSF apparaissent comme une solution, parmi d’autres, du déploiement progressif de l’Internet des Objets.

Télécharger l’étude

SUIVEZ NOS ACTUALITÉS ET ÉVÈNEMENTS

Je souhaite m'inscrire à la newsletter Allenvi
newsletter Please enter valid email address Adresse e-mail est invalide Ce champ est obligatoire